Pourquoi une plateforme ?

Les indépendants et patrons de PME sont-ils davantage touchés par l’épuisement professionnel ?

Stress chronique, épuisement émotionnel, démotivation, fatigue, troubles du sommeil…. La souffrance au travail s’exprime rarement chez eux. Pourtant, elle existe bel et bien.

Grâce au soutien du Fonds SMIL, l’UCM Province de Liège, le Secrétariat Social de l'UCM Liège et la Chambre de la Construction de Liège ont souhaité s’attacher à cette problématique. Il n’existe pas à notre connaissance, dans notre pays, de service de santé dédié aux travailleurs indépendants. Pourtant, le moindre souci de santé peut perturber fortement une entreprise, surtout si elle est de petite taille.

A l’heure où le monde politique compte sur les PME, voire les TPE, pour relancer l’activité économique, il nous parait que traiter ce sujet relève de notre rôle sociétal.

Les différentes étapes de notre projet

L’enquête

Pour la première fois en Belgique francophone, une enquête universitaire a spécifiquement donné la parole aux chefs d’entreprises sur ce sujet sensible. En effet, en avril 2011, plus de 1.000 indépendants et patrons de PME ont participé à l’enquête réalisée en collaboration avec le professeur Mairiaux et le département Stes (Santé au Travail et Education pour la Santé) de l’ULg.

Les craintes ont été confirmées à l’issue de cette étude : le indépendants manquent cruellement d’écoute et de relais. L’isolement, le silence, le manque de communication avec les collaborateurs ou la famille ne sont que le terreau propice à un basculement de l’indépendant vers le burnout, voire le suicide. Les résultats ont été présentés le 18 octobre 2012 lors d’une conférence de presse.

Le Professeur Mairiaux a conclu à la nécessité d’entreprendre des actions d’information et de promotion de la santé dans le milieu entrepreneurial. En particulier, il recommande aux organisations professionnelles de mener « à la fois une démarche de réflexion avec les entrepreneurs quant aux moyens à mettre en œuvre pour soutenir leur motivation d’entreprendre et une démarche d’information sur les signes précurseurs de l’épuisement professionnel et d’autres troubles de la santé ».

La table ronde

Les mêmes partenaires ont décidé ensuite de mettre sur pied une table ronde sur la santé des indépendants. En mai 2013, la table ronde s’est déclinée autour de 4 ateliers composés d’indépendants et de dirigeants d’entreprises :

  • La simplification administrative
  • Le management
  • Le financement
  • Les aspects liés à la santé

La journée s’est clôturée par une conférence du Professeur français Olivier Torres de l’observatoire AMAROK.

Cette table ronde a permis de produire 4 rapports en relation avec les thèmes abordés. Ceux-ci ont été adressés ensuite aux Ministres fédéraux et régionaux compétents.

Les Sentinelles à l'UCM Province de Liège

Importé du Québec, le réseau "Sentinelles" de la Province de Liège est un plan de prévention du suicide par la formation de personnes appelées "Sentinelles". Celles-ci sont susceptibles d’être en contact avec des personnes suicidaires, par leur travail, leurs activités bénévoles, la place qu’ils occupent dans leur milieu ou leur communauté, ou pour leurs qualités d’aidants naturels.

L'UCM Province de Liège a naturellement décidé d’adhérer au réseau Sentinelles. Une trentaine de membres du personnel a suivi une formation du département des Affaires sociales de la Province de Liège. Objectif : déceler les signes précurseurs d’un burnout chez les indépendants. Le personnel est en contact direct, quotidiennement avec les entrepreneurs. Il est probablement le plus à même à détecter les signes précurseurs d’un malaise et ce, au travers d’une communication, de gestes ou de propos alarmistes. En formant son personnel, l’UCM a ouvert la voie et est devenue ainsi la première des fédérations patronales à se pencher sur la question.

La plateforme web Omades

Dans la continuité de la démarche, il est apparu évident de créer une plateforme web pour la santé des indépendants. Ses objectifs sont multiples :

  • sensibiliser l'opinion publique à l'importance de la santé des indépendants. Que ces derniers soient artisans, commerçants, dirigeants de PME ou titulaires de professions libérales
  • construire un pont entre les sciences médicales et les sciences de l'entrepreneuriat
  • permettre aux indépendants de trouver un espace où ils peuvent trouver de l’information et des outils, un réseau
  • établir, à intervalles réguliers, une mesure de la santé de notre économie via une enquête sur l'état de santé des travailleurs indépendants.

Permalien -